Festival CES PAGES D'AMOUR, février 2021

Malgré les conditions imposées par la situation sanitaire, Book1 maintient le cap et organise (en ligne) la 7e édition du festival « Ces pages d’amour », du 8 au 14 février 2021.

Ces pages d amour 2021 programme provisoireCes pages d amour 2021 programme provisoire (435.87 Ko)

00 brochure 2021 150a

Les prochains Rendez-vous du Festival CES PAGES D'AMOUR

Aucun élément à afficher

 

Couv 20brochure

Maria Duenas, lauréate du 1er Prix européen du roman d’amour, à Strasbourg !

« J’ai toujours beaucoup lu. Je viens du monde des lettres ». C’est avec beaucoup d’humilité et de simplicité que la romancière espagnole ayant vendu des millions d’exemplaires de l’ouvrage « L’espionne de Tanger », partage ses souvenirs.

Travailleuse, entière, engagée, Maria Dueñas a consacré des années à transmettre son savoir à ses étudiants de l’université de Murica tout en élevant ses deux enfants. De belles années malgré un « stress » dont elle se souvient encore.

Un nouveau souffle

Un jour, alors qu’elle effectuait un séjour aux Etats-Unis dans le cadre de son travail, sa vie bascula. « J’ai ressenti que j’avais besoin de quelque chose de nouveau ». Maria éprouva pour la première fois le besoin d’écrire. Mais quoi ?

C’est ainsi que lui vint l’idée de raconter un lieu qui lui était cher, le nord du Maroc. Un lieu familier et chaleureux où vivaient sa maman, sa famille, du temps du protectorat espagnol. Mais elle voulut en savoir plus. Maria la romancière est née. Elle entama des mois de recherches historiques pour comprendre l’Histoire. Son histoire. De Tetouan au lieutenant colonel Juan Beigbeder en passant par sa maîtresse l’espionne Rosalinda Powell Fox, Maria plongea dans un univers aussi passionnant qu’inconnu. C’est dans un contexte qui mèle réalité et fiction où la guerre mondiale fait des ravages, que la romancière donna vie au personnage de Sira, une jeune femme d’origine modeste qui devra sa survie à son seul talent, la couture. Un talent qui lui ouvrira les portes des plus grandes maisons mais suscitera également l’intérêt des services secrets britanniques…

Deux ans de travail. Deux ans de recherches et de rédaction. Le manuscrit fut envoyé  à une agence littéraire espagnole qui décida de le transmettre à une grande maison d’édition. C’est toutefois une petite branche de cette dernière qui décida de le publier… en édition limitée. « 3 500 exemplaires". C’est peu. Mais il ne fallait pas prendre de risques.

L’effet boule de neige 

Le roman fut lu. Par des dizaines puis des centaines puis des milliers de lecteurs. Un bouche-à-oreille qui, petit à petit, fit son effet. L’effet « boule de neige » dit Maria. Du public aux médias, l’espionne de Tanger a su conquérir les cœurs. Du jour au lendemain, Maria Dueñas fut propulsée sur la scène médiatique. Elle était partout. Sollicitée dans tous les salons, foires, plateaux de télévision. La romancière dut mettre sa carrière d’enseignante en veille. Dans un premier temps, elle décida de se mettre en disponibilité pour une durée de deux ans. Elle n’est jamais revenue.

Sa nouvelle vie

La vie de Maria n’est plus la même. Désormais des millions de téléspectateurs suivent les aventures de Sira sur Netflix et le nom de Maria Dueñas est connu de tous. « Je suis libre ». Cette liberté elle l’avait tant souhaitée, elle l’a obtenue. Par son talent, sa persévérance, sa sincérité. La personnalité de l’espionne de Tanger à l’image de Maria, a eu pour effet de toucher. Un personnage humble, vrai, que l’on a envie de protéger, d’aimer .

La magie Dueñas est une belle leçon de vie : il faut toujours croire en ses rêves.

Date de dernière mise à jour : 04/02/2021

×